Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Communication / La commune de Martelange va aider ses entreprises avec notamment une prime de 1.500 euros

La commune de Martelange va aider ses entreprises avec notamment une prime de 1.500 euros

Suite à la crise du Coronavirus, la commune de Martelange a décidé d’apporter une aide conséquente aux commerces, entreprises, indépendants et artisans martelangeois. Au vu des difficultés rencontrées (fermeture, réduction significative de ses activités), chaque PME d’une certaine importance et dont le siège social se situe sur Martelange se verra attribuer une prime de 1.500 euros. Une aide unique dans la province de Luxembourg.  

Ce jeudi soir, le Conseil communal a approuvé une aide exceptionnelle pour les PME de la commune. Suite à la crise sanitaire du Coronavirus, la commune a décidé d’apporter une aide conséquente et directe aux commerces, entreprises, indépendants et artisans ayant été touchés de plein fouet par cette pandémie sans précédent. A l’instar des autres communes de la province, Martelange versera une prime importante pour aider ses PME à sortir de la crise. « C’est un fait, la crise sanitaire et son confinement ont eu d’importantes répercussions sur la santé financière de nos commerces et entreprises », commente Daniel Waty, le bourgmestre, au nom de son Collège. « Ces opérateurs économiques ont été privés de chiffres d’affaires et ont dû faire face à des charges exceptionnelles supplémentaires pour maintenir ou relancer leur activité. Nous avons donc décidé de les aider. »

La commune de Martelange a ainsi développé quatre axes pour aider ses petites et moyennes entreprises :

  • Depuis le début de la crise, l’Agence de Développement Local (ADL) apporte une aide logistique et promotionnelle aux entreprises martelangeoises.
  • Le versement d’une prime de 1.500 euros aux commerçants et entreprises ayant dû fermer ou réduire leur activités durant la crise. Cette prime va toucher différents secteurs : garages, Horeca, entreprises de travaux, transport, salon de coiffure…
  • Une aide de 250 euros pour les entreprises de plus petite taille touchées par la crise du coronavirus. Cette aide s’adresse principalement à des acteurs économiques spécialisés dans l’esthétique, la photographie, la mode ou encore l’artisanat. Cette somme doit pouvoir leur permettre de s’équiper pour recevoir la clientèle en toute sécurité. Nous pensons ici à l’achat de masques, de gels hydroalcooliques, de vitre en plexiglas...
  • Un budget de 15.000 euros pour compléter son aide. Ce budget va permettre la réalisation d'encarts publicitaires pour les commerces locaux dans les mois à venir. Une campagne publicitaire sera également développée par l’ADL pour relancer l’activité économique.

 

D’un point de vue pratique, chaque indépendant concerné va recevoir un courrier avec la marche à suivre. La demande de l'aide devra être introduite pour le 30 juin 2020 au plus tard. « Les objectifs sont multiples. Nous voulons aider financièrement nos entreprises mais aussi stimuler les citoyens à donner la priorité à la fréquentation des commerces/entreprises locaux pour leurs achats et services », continue Daniel Waty, le bourgmestre. « Nous voulons également faire connaître les commerçants de proximité. Il s’agit de créer une dynamique positive et collective, alliant consommation locale et action solidaire. Et ce sur le long terme. »

Actions sur le document